LisbonLisboaPortugal.com

Le meilleur guide indépendant sur Lisbonne

LisbonLisboaPortugal.com

Le meilleur guide indépendant sur Lisbonne

Les quartiers du Bairro Alto et du Chiado de Lisbonne

Le Bairro Alto et le Chiado sont deux quartiers qui partagent des similarités, car l’un est tendance en journée, tandis que l’autre l’est plutôt en soirée.

Le Chiado est le quartier commerçant populaire de Lisbonne, et également celui des théâtres et des salles de spectacle. Il renferme des monuments historiques, des boutiques traditionnelles, et des cafés et restos uniques.
Quant au Bairro Alto, alors qu’il n’y a pas grand-chose à y voir pendant la journée, dès que le soleil commence à tomber, de nombreux petits bars y ouvrent et des boîtes de nuit permettent d’y faire la fête jusqu’au petit matin.
Cet article va vous présenter ces quartiers, vous offrir une suggestion d’itinéraire pour les visiter et vous donner des informations sur leurs sites principaux.
À lire aussi : Quartier de Cais do SodréQuartier de la Baixa

À ne pas louper dans le Chiado et le Bairro Alto

 

 

Suggestion d’itinéraire de visite du Chiado et du Bairro Alto

Il y a beaucoup de choses à voir dans le Bairro Alto et dans le Chiado. Ce sont des quartiers qui se visitent généralement après avoir fait le tour de la Baixa. La visite commence dans la Rua Garrett, qui est la rue principale qui part du quartier de la Baixa, et qui a l’avantage de se trouver à proximité de la station de métro Baixa-Chiado.

Parmi les sites les plus importants le long de cet itinéraire, on compte : 1) Rua Garrett 2) Elevador de Santa Justa 3) Convento do Carmo 4) Igreja de São Roque 5) Jardim de São Pedro de Alcântara 6) Pavilhão Chinês 7) Centre de la vie nocturne du Bairro Alto (zone ombragée) 8) Praça Luís de Camões 9) Elevador da Bica 10) Miradouro de Santa Catarina

Cet itinéraire fait 4,2 km de long, pour lesquels il faut compter environ 3 heures. Toutes les côtes à grimper sont en début de visite, à savoir entre la Rua Garrett (1) et l’Igreja de São Roque (4). Une fois cette église passée, tout est en descente ou sur du plat.
Il est possible de prolonger cet itinéraire de visite en partant se balader dans le quartier de Príncipe Real après avoir visité le Pavilhão Chinês (6), ou dans le quartier de Cais do Sodré après avoir vu l’Elevador da Bica (9).
À lire aussi : Quartier de Cais do Sodré

Présentation du Bairro Alto

Au sein de ce coin d’une taille relativement modeste, on trouve plus de 200 restaurants familiaux et petits bars. Il y en a vraiment pour tous les goûts. Comme beaucoup des bars sont incroyablement petits et n’offrent qu’une poignée de places assises, les soirées débordent toujours dans les rues et tout le quartier se transforme en une énorme zone de fête.

Cependant, comme le plus gros de l’activité du Bairro Alto se passe en soirée, vous pourriez trouver ce quartier un peu décevant si vous vous y promenez en journée. En effet, les rues ont une apparence un peu délabrée et sont remplies de graffitis, tandis que beaucoup des attractions touristiques principales (telles que l’Igreja Sao Roque, le couvent des Carmes et la place Luís de Camões) se trouvent des côtés est et sud. Toutefois, une fois le soleil couché, il n’y a pas de meilleur endroit pour s’amuser dans la capitale que dans le Bairro Alto.

Remarque : L’agencement en grille du centre du Bairro Alto est absolument unique pour un quartier qui date de l’époque moyenâgeuse. Il avait été choisi pour suivre la disposition de vieilles parcelles de terre fermières, qui avaient une forme rectangulaire.

Présentation du Chiado

Le Chiado est un quartier beaucoup plus petit que le Bairro Alto, et était autrefois la zone commerçante de luxe de Lisbonne. Au cours du XIXe siècle, il est devenu populaire auprès des artisans et des intellectuels, qui prenaient grand plaisir à venir y fréquenter ses cafés et ses bars.

Remarque : Ce quartier tire son nom d’António Ribeiro, un moine franciscain qui avait abandonné sa pratique religieuse pour devenir un acteur et poète satirique. Il avait la particularité d’avoir une voix sifflante et haletante, ce qui lui avait valu le surnom de « Chiado » (qui veut dire « respiration sifflante »).

Remarque : La statue de Fernando Pessoa le représente en train de boire du café à l’extérieur du Café A Brasileira. En réalité, il n’y allait que très rarement, car préférait le café Martinho da Arcada, qui se trouve sur la place du Commerce.

Vidéo d’archive de l’incendie du Chiado : https://sicnoticias.pt/pais/2018-08-25-Recordar-o-incendio-no-Chiado-30-anos-depois

Les funiculaires

Les résidents du Chiado et du Bairro Alto ont toujours eu des problèmes pour se déplacer dans les pentes raides de ces quartiers. Lorsque la révolution industrielle s’est passée, de nouvelles idées ont émergé et ont conduit à l’apparition de nouveaux modes de transport, dont deux funiculaires (Gloria et Bica) et un ascenseur (l’Elevador de Santa Justa).
Ces trois modes de transport font partie du réseau de transports en commun de la capitale, mais sont maintenant principalement dédiés aux touristes.

L’Elevador de Santa Justa relie la Rua Augusta (dans la Baixa) au Largo do Carmo (dans le Bairro Alto). C’est un ascenseur de l’ère industrielle, qui fonctionnait à l’origine à la vapeur.
La plateforme qui se trouve en son sommet abritait autrefois le moteur à vapeur, mais est maintenant un point de vue panoramique. Prendre d’Elevador de Santa Justa est une expérience agréable, mais, en été, la file d’attente à son entrée dans le sens de la montée peut être incroyablement longue.

Conseil : Les tarifs d’entrée aux funiculaires et à l’ascenseur sont relativement onéreux, puisqu’il faut compter 3,80 € pour les funiculaires de Gloria et de Bica, et 5,30 € pour l’ascenseur de Santa Justa. Il vaut bien mieux acheter un billet « transports illimités pendant 24 h » pour 6,40 € dans n’importe quelle station de métro. Ce billet est d’un excellent rapport qualité-prix, car il inclut les funiculaires, l’ascenseur de Santa Justa, le tramway historique 28, ainsi que tous les bus, métros et trams de la capitale.
À lire aussi : Elevador de Santa JustaTramway 28

L’Igreja de Sao Roque (église Saint-Roch)

L’extérieur sans prétention de l’église Saint-Roch ne reflète aucunement ce que son intérieur renferme. En effet, cette église abrite certains des plus beaux artéfacts et certaines des plus belles œuvres d’art baroques du Portugal. On y trouve également des autels ornementaux et un somptueux plafond peint en trompe-l’œil.

L’Igreja de Sao Roque a été construite par les jésuites pour ressembler à un auditorium tout spécialement adapté aux prédications.

La Capela de São João Baptista est considérée comme l’autel le plus cher n’ayant jamais été construit. En effet, en plus d’être décorée avec des pierres semi-précieuses et des feuilles d’or, elle a également été construite deux fois : elle a été construite pour que le Pape la bénisse à Rome, puis démontée pour être transportée à Lisbonne, où elle a été reconstruite à l’intérieur de l’église Saint-Roch.

Le couvent des Carmes

L’Igreja do Carmo est un mémorial au tremblement de terre dévastateur qui a ravagé Lisbonne le 1er novembre 1755. Des centaines de personnes ont perdu la vie lorsque son plafond s’est effondré sur la congrégation qui y fêtait la Toussaint. Les bougies ont créé un incendie qui a duré pendant de nombreux jours.
Les ruines de ses caveaux renferment maintenant un musée archéologique (5 € l’entrée) : https://www.museuarqueologicodocarmo.pt/

Le couvent qui était autrefois rattaché à l’église a été reconverti comme QG de la garde nationale républicaine. Le complexe a une profonde importance historique, car c’est l’endroit où le régime dictatorial de l’Estado Novo est tombé, pendant la révolution des Œillets en 1974.

l’église des Carmes lisbonne

Les ruines de l’église des Carmes

Le belvédère du Jardin Saint-Pierre d'Alcantara (Jardim de São Pedro de Alcântara)

Le belvédère du Jardin Saint-Pierre d'Alcantara offre de superbes vues sur le centre de la Baixa ainsi que sur le château de Lisbonne. Il se situe au terminus du funiculaire de Gloria, juste à l'est du Bairro Alto.

Jardim de São Pedro de Alcântara

Le belvédère du Jardin Saint-Pierre d'Alcantara (Jardim de São Pedro de Alcântara)

Le Café a Brasileira

Le "Café a Brasileira" est l'un des cafés les plus symboliques de Lisbonne : il était déjà en place au 19e siècle et servait de point de rencontre aux académiques et intellectuels souhaitant discuter des problèmes du jour ainsi de galerie pour les artistes souhaitant vendre leurs peintures. A l'extérieur du Café a Brasileira se situe une statue de Fernando Pessoa qui, pour l'anecdote, ne supportait pas le Café a Brasileira et préférait passer son temps dans un café près de la place du commerce (Praça do Comércio).

Café a Brasileira

Le Café a Brasileira est un lieu populaire pour se désaltérer

Nos articles sur Lisbonne les plus populaires

Lisbonne Page d’accueil
Lisbonne Top 10
Les secrets de Lisbonne
Où se loger Lisbonne
lisbonne hotel
24 heures Lisbonne
48 heures Lisbonne
3 jours à Lisbonne
Excursions depuis Lisbonne
Les plages de Lisbonne
sintra
Lisbonne en 1 semaine
alfama Lisbonne
Quartier de Belém lisbonne
Quartier de la Baixa
tramway 28 lisbonne
Coût des vacances Lisbonne
Jour de pluie lisbonne
lisbonne familles
aéroport à Lisbonne
fr - de en it es pt

LisbonLisboaPortugal.com

Le meilleur guide sur Lisbonne

Lisbonne Page d’accueil
Où se loger Lisbonne
Lisbonne Top 10
Les secrets de Lisbonne
3 jours à Lisbonne
Lisbonne en 1 semaine
lisbonne hotel
Les plages de Lisbonne
Excursions depuis Lisbonne
alfama Lisbonne
Lisbonne Page d’accueil
Où se loger Lisbonne
Lisbonne Top 10
Les secrets de Lisbonne
3 jours à Lisbonne
Lisbonne en 1 semaine
lisbonne hotel
Les plages de Lisbonne
Excursions depuis Lisbonne
alfama Lisbonne
Lisbonne Page d’accueil
Où se loger Lisbonne
Lisbonne Top 10
Les secrets de Lisbonne
3 jours à Lisbonne
Lisbonne en 1 semaine
lisbonne hotel
Les plages de Lisbonne
Excursions depuis Lisbonne
alfama Lisbonne